Une femme riche se plaint qu’elle est malheureuse, ce que son psy lui dit la fait pleurer!

Publicité:

Une belle jeune femme richement vêtue se plaignait à son psychologue que sa vie était vide et n’avait pas de sens profond.

La dame a donc consulté un psychologue afin de trouver le bonheur. Le psychologue appela donc la femme qui nettoyait les bureaux et dit à la dame riche « Je vais demander à Mary ici de vous dire comment elle a trouvé le bonheur. Tout ce que je veux c’est que vous l’écoutiez ».

La femme posa son balai, s’assit sur une chaise et raconta son histoire. « Eh bien, mon mari est mort du paludisme et trois mois plus tard, mon fils unique a été tué par une voiture. Je n’avais plus personne, je n’avais plus rien, je ne pouvais trouver le sommeil, je ne pouvais pas manger, je ne souriais jamais à personne, j’ai même pensé à m’enlever la vie. Puis, un soir, un petit chaton me suivit à la maison en rentrant du travail. D’une certaine manière, je me suis sentie désolée pour ce chaton. Il faisait froid dehors, donc j’ai décidé de laisser le chaton entrer chez moi. Je lui ai donné un peu de lait qu’il a tout avalé. Ensuite, il ronronnait et se frottait contre ma jambe et, pour la première fois depuis des mois, j’ai souri.

Puis je me suis arrêté pour penser. Si aider un petit chaton pouvait me faire sourire, peut-être que de faire quelque chose pour les gens pouvait me rendre heureuse. Donc, le lendemain, j’ai cuisiné des biscuits et les ai offerts à un voisin qui était malade et cloué au lit. Chaque jour, j’ai essayé de faire quelque chose de gentil pour quelqu’un. Ça me rendait si heureuse de les voir heureux. Aujourd’hui, je ne connais personne qui dorme ou ne mange mieux que moi. J’ai trouvé le bonheur en le donnant à d’autres. »

À la fin du récit, la dame riche s’est mise à pleurer. Elle avait tout ce que l’argent pouvait acheter, mais elle avait perdu les choses qui ne peuvent être achetées avec de l’argent.

La beauté de la vie ne dépend pas de votre niveau de bonheur; mais plutôt de la façon dont les autres peuvent être heureux à cause de vous. Le bonheur n’est pas une destination, c’est un voyage. Le bonheur n’est pas demain, il est maintenant. Le bonheur n’est pas une dépendance, c’est une décision. Le bonheur est ce que vous êtes, pas ce que vous avez ! Partagez cette histoire avec d’autres et répandez vous aussi le bonheur.







Aimez / Partagez cet article sur Facebook:

Partager sur Facebook

Publicité: